Peyrepertuse un patrimoine historique et naturel pour une visite inoubliable en Pays Cathare

Situé dans les Corbières sur une crête calcaire à près de huit cents mètres d’altitude, le château  de Peyrepertuse avait une position stratégique permettant à la fois de surveiller les différentes vallées qui l’entourent, de contrôler les cols et de communiquer des signaux au château de Queribus. Il fait partie des châteaux situés en haut de pitons rocheux, réputés imprenables.

Entièrement entouré de falaises, le château mesure trois cents mètres de long et soixante mètres de large dans sa plus grande largeur et il est protégé par des remparts soigneusement accrochés en haut des à-pics. L’entrée se situe au nord : tout le reste du château est inaccessible à cause des falaises qu’il surplombe.

Avec le traité de Corbeil (1258), Peyrepertuse devient l’une des forteresses royales françaises avancées sur la frontière du royaume d’Aragon. Et, en 1285, le château sert de résidence forcée à des notables de Perpignan, lors de la guerre de Philippe le Hardi contre les Catalans.

Déclassé comme place frontière par le traité des Pyrénées (1659), il perd son intérêt stratégique.

Il est abandonné aux premières années de la Révolution et vendu comme Bien National

en 1820. Classé Monument Historique en 1908, il est toujours la propriété de la commune de Duilhac sous Peyrepertuse.

En 1950 commencent les premières campagnes de consolidation du monument.

Cette forteresse  du vertige, classée 3 étoiles au Guide Vert Michelin, attire chaque année plus de 100 000 visiteurs.

Château de Peyrepertuse
Lieu dit le Château
11350 Duilhac-sous-Peyrepertuse
France

http://www.peyrepertuse.com/

Commentaires