Les XXVIe Estivales de la Malepère

Les XXVIe Estivales de la Malepère

Promouvoir le festival Marquer comme favori (connexion)

Créées en 1989, les Estivales de la Malepère proposent sur quinze jours des conférences sur des sujets scientifiques, philosohiques, divers et variés, animées par des chercheurs, des universitaires de renom national et international (http://estivales.malepere.free.fr/conferences.php)

Un Salon du Livre et de la Littérature régionale, chaque année de plus en plus fréquenté, réunit les éditeurs et les auteurs de notre région Occitanie pour une grande fête du livre (http://estivales.malepere.free.fr/salon.php).

Les artistes du spectacle vivant participent à ces deux semaines de partage des savoirs et de la culture.

 

Exposition des œuvres de Eliette CHALET

(en dehors des conférences, sur RV au 06 08 90 34 44)

 

« Mon nom est Eliette Chalet. Je suis née Eliette Sanchez à Oran où j’ai vécu la plus grande partie de ma jeunesse. Aujourd'hui, je sculpte, peint et vit dans un petit village près de Carcassonne.
Après une carrière professionnelle bien remplie le hasard de la vie m'a donné le choix de poursuivre une activité longtemps désirée mais toujours repoussée faute de temps... C'est en 1993 que j'ai repris une activité artistique par la pratique de l'aquarelle et le plaisir de faire partager mes émotions et mon univers au travers de la couleur. Toujours séduite par leur dialogue incessant, le papier, la couleur et les circonvolutions de l'eau m'invitent à entrer avec mon pinceau dans cette « danse » surprenante et combien excitante. Ma spontanéité s'exprime totalement dans cette technique où domine le travail en humide sur humide.
Toujours à la recherche d'une évolution intéressante, je m'investis dans différentes pratiques au gré des rencontres avec d'autres artistes susceptibles de satisfaire ma démarche. La curiosité et la joie que procure la découverte m'ont poussée vers d'autres techniques comme le pastel, l'acrylique, l'huile, peinture sur meuble... puis la sculpture en 2005 d'après modèles vivants... »

Commentaires