Sirba Octet - Sirbalalaïka

Sirba Octet - Sirbalalaïka

Musique Marquer comme favori (connexion) Promouvoir l'évènement
ven. 14 mai. 21
20h30
25,00 €

Sirba Octet - Sirbalalaïka
Alexeï Birioukov balalaïka
Concert du 15 mai 2020 reporté au 14 mai 2021
Madame, Monsieur,
Cher public,
Chers amis,

Les mesures prises par le gouvernement pour lutter ensemble contre la propagation du Covid-19, nous ont amenés à fermer les portes des salles de spectacle de l'Archipel et de Elmediator jusqu'à nouvel ordre.

Nous adressons une pensée solidaire à l'ensemble des artistes, lieux, techniciens du spectacle, acteurs culturels qui sont pour ces prochaines semaines dans l'incapacité de travailler. Nous ferons le nécessaire au regard de la précarité renforcée du secteur du spectacle vivant, nous réfléchissons activement à des mesures d'accompagnement. Dans ces circonstances exceptionnelles, la responsabilité et l'engagement de tous sont essentiels.

Vos réactions nous ont touchés, vous spectateurs et amis, qui vous êtes déjà manifestés en nous informant de votre choix de ne pas demander de remboursement de vos places. Bien sûr si vous souhaitez vous faire rembourser, ça sera possible très prochainement, et à ce sujet, nous vous remercions de bien vouloir faire preuve de patience avant de demander l'échange ou le remboursement de vos billets, notre billetterie étant fermée au public.

Voilà un ensemble qui décoiffe ! Fondé par le violoniste Richard Schmoucler, le Sirba Octet revisite la tradition musicale de l’Europe de l’Est tout en ne lâchant rien sur le meilleur académisme classique. Autour de musiques russes, klezmers, tziganes, la balalaïka vient mettre sa touche d’âme slave populaire.

Deux violons, une clarinette, un cymbalum, le décor est planté. Un violoncelle, une contrebasse, un piano et le Sirba Octet est en ordre de marche, comme pour son dernier opus paru chez Deutsche Grammophon. Avec le joueur de balalaïka Alexeï Birioukov, ils aiment les romances mélancoliques aussi bien que les rythmes étourdissant des danses villageoises. Des airs ancestraux qui accompagnaient la vie et les saisons, superbement retranscrits et arrangés par Cyrille Lehn. Des musiques venant du ghetto juif, du cabaret russe, du feu de bois des tziganes, de Moldavie et de Roumanie, des alpages verdoyants.

Commentaires