LES JUSTES - ALBERT CAMUS

Théâtre Marquer comme favori (connexion) Promouvoir l'évènement
dim. 17 oct. 21
16h00
14,00 €

Mise en scène: Dominique Lamour
Distribution: Michel Adjriou (Skouratov), Solène Castets (Dora), Valentin Faraut (Stepan), Henri Fernandez (Voinov, Le gardien), Sophie Lançon (La Grande Duchesse), Alexis Pottier (Annenkov) , Stéphane Robert (Kaliayev), Jérôme Savajols (Foka).

Albert Camus aurait-il pu imaginer en écrivant "Les justes" en 1949, qu'il nous plongerait dans l'actualité du monde d'aujourd'hui. Le meurtre peut-il être légitimé pour défendre une cause aussi "juste" soit-elle ?

À Moscou, en 1905, un groupe de socialistes révolutionnaires projette d'assassiner le grand-duc Sergeï, qui gouverne la ville en despote, afin de lutter contre la tyrannie exercée sur eux. Kaliayev, un jeune terroriste, lancera la bombe...

"J'ai lancé la bombe sur votre tyrannie, non sur un homme."(Kaliayev - Les Justes - Albert Camus)

"On commence par vouloir la justice et on finit par organiser une police." (Skouratov - Les Justes - Albert Camus)

Il y a des lois au théâtre, et ces lois sont faites pour être violées. Je lis souvent que telle ou telle pièce ne respecte pas les lois du théâtre, je mets au défi ceux qui parlent toujours de ces lois de les définir. S’ils arrivent à définir les évidences que nous connaissons tous, nous nous apercevons alors que ni les tragiques grecs, ni Shakespeare, ni Molière n’en ont tenu compte le cas échéant. En somme j’ai appris sur les planches que le théâtre s’embarrasse de peu de choses : de la toile pour les décors et pour la pièce des caractères et un langage. Albert Camus.

Commentaires