Cycle Ida Lupino - The Bigamist

Cycle Ida Lupino - The Bigamist

Projection Marquer comme favori (connexion)
jeu. 27 mai. 21
19h00
6,00 €

Cycle Ida Lupino - The Bigamist

Ida Lupino, une cinéaste à Hollywood
Pionnière du cinéma indépendant américain, Ida Lupino joua d’abord la comédie chez Raoul Walsh, Nicholas Ray, Robert Aldrich ou Fritz Lang, avant de s’imposer en tant que réalisatrice dans un milieu dirigé exclusivement par des hommes. Entre 1949 et 1953, elle réalise six films à fleur de peau sur les pires tabous de l’époque : le viol, l’adultère, la maladie…

« Ida Lupino possédait d’extraordinaires talents, dont celui de la mise en scène. On se souvient de son travail d’actrice exigeant et rayonnant, mais ses magnifiques réussites de cinéaste sont un peu restées dans l’ombre, ce qui est injuste… Les films de Lupino étudient les âmes blessées d’une façon très méticuleuse, et décrivent le lent et douloureux processus par lequel les femmes tentent de se battre avec leur désespoir, pour redonner un sens leur vie. Ses héroïnes sont toujours d’une grande dignité, à l’image de ses films. C’est une œuvre marquée par l’esprit de résistance, avec un sens extraordinaire de l’empathie pour les êtres fragiles ou les cœurs brisés. »

Martin Scorsese (Cahiers du Cinéma, n°500, mars 1996)

The Bigamist

Ida LUPINO

USA, 1953, 1h23 (Num.)

Int : Ida Lupino, Joan Fontaine, Emond O’Brien…

Un couple qui veut adopter un enfant est reçu dans une agence où l’employé annonce qu’il va enquêter sur leur vie privée. La réaction du mari l’intrigue… Encore une fois Ida Lupino surprend en traitant avec sobriété et délicatesse un sujet qui donne lieu habituellement à des vaudevilles plus ou moins gras ou à des mélodrames plus ou moins lacrymogènes. Comme dans ses autres films, elle le tire vers une peinture très nuancée d’êtres solitaires prisonniers d’une vie qu’ils n’avaient pas vraiment choisie – ici deux femmes et un homme.

JAUGE LIMITEE : réservez au 04 68 34 09 39

Plus d'infos : http://inst-jeanvigo.eu

Commentaires