Fontiers-Cabardès

Marquer comme favori (connexion)

Fontiers-Cabardès est une commune française située dans le département de l'Aude et la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées.

Commune située dans le Cabardès à 25 km de Carcassonne sur un mamelon élevé de la Montagne Noire dominant les vallées de l'Aude, la chaine des Pyrénées et des Corbières, belle vue à l'est sur Le pic de Nore (1 210 m) Le village est borné au nord et à l'ouest par les forêts de Ramondens et de la Loubatieres.

Fontiers fut fondé en 1203 par des seigneurs du voisinage: Sicard de Puylaurens et Éleazar d'Aragon, il fut réuni à la couronne de France à la suite de la conquête de la croisade des Albigeois.

La commune de Fontiers était formée primitivement de plusieurs hameaux, souvent assez éloignés les uns des autres: Fontiers, Lacombe, les Bordes, la Fonde, la Canade, la Coulagne. Le roi de France Philippe le Bel avait donné aux habitants de Fontiers et de Saint-Denis, villages créés comme il le spécifiait dans sa charte pour le défrichement des forêts, le droit de prendre du bois pour construire leurs habitations. Il voulut réglementer cette autorisation à cause des abus qui se produisaient et en chargea le sénéchal de Carcassonne en février 1307.

Pierre de Rochefort, évêque de Carcassonne créa un peu plus tard en 1315 la Chartreuse de la Loubatière dans la forêt du même nom situé à proximité de Fontiers. La forêt de la Loubatière appartenait à l'évêque de Carcassonne, les bornes en pierres qui marquaient ses limites étaient ornées de la crosse épiscopale. La forêt est devenue domaniale en 1791.

En 2009,à peu de distance de la maison forestière (qui a remplacé la ferme des Chartreux) subsistent les ruines isolées, couvertes de lierre, d'une église; cet édifice dépendait de la Chartreuse; elle portait le nom de Notre-Dame-de-Beaulieu, puis celui de Sainte-Marie-de-la-Loubatière; une fontaine source abondante et glaciale, près de la maison forestière fut établie au milieu du cloître de la Loubatière en 1332 à la suite d'une donation de Pierre Dejean, évêque de Carcassonne1.

Après l'inauguration en 1975 de l'usine de salaisons du Languedoc (S.O.S.A.L),un nouveau quartier fut créé au début des années 1980 sur la partie haute du village, qui donna naissance au lotissement de « Fontiers-Plaisance ».

En aout 2000 eut lieu sur les territoires de Fontiers-Cabardès et Brousses-et-Villaret (commune limitrophe) une « Rave party » ou « Tecknival » (fête de la musique techno) sauvage. Plus de 15 000 raveurs pendant cinq jours firent la fête jour et nuit au son d'une musique assourdissante. Le maire de Fontiers devant l'ampleur de la situation, pris le parti d'acheter une pompe à eau dans le but d'utiliser un ancien captage d'eau situé en contrebas du champ occupé par les raveurs.

Après la manifestation le nettoyage des lieux fut assuré en partie par des détenus de la maison d'arrêt de Carcassonne en fin de peine2.

En 2013, la commune comptait 444 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année

À la suite de la fermeture de l'usine de salaisons "Campofrio Montagne Noire" début 2005, un projet de golf 18 trous porté par le groupe "Lacoste" est en cours depuis octobre 2006 sur le site des "Augers"sur près de 230 hectares, il pourrait génèrer la création de 80 emplois.

 

Lieux incontournables:

Le Bosquet Le Nôtre est la place principale du village. Elle aurait été dessinée par le célèbre jardinier André Le Nôtre (1613 - 1700) dont une rue porte son nom quand Pierre-Paul Riquet (1604-1680) qui résidait au château de Fontiers (il en reste La Tour de L'horloge) a entrepris la création de "la Rigole de la montagne" située à "La prise d'Alzeau" sur la commune voisine de Lacombe, à l'époque faisant partie de Fontiers-Cabardès.
La Rigole de la montagne permet d'alimenter le canal du Midi en eaux venues de la Montagne Noire.
L'église Saint-Clément est inscrite aux monuments historiques depuis le 14 avril 1948. Elle possède une nef à 4 travées charpentée sur arcs diaphragmes et 4 chapelles du XVIe siècle, un chevet à 5 pans, des chapiteaux corinthiens, 6 chapelles latérales, une chapelle au nord du chœur 1535/1537, un clocher de 17 cloches fondues en 1974 par le fondeur Dominique Bolife, et des piliers du chevet antérieurs au XVIe siècle.
La Tour de l'horloge datant du XVIe siècle et mesurant 18 m de haut. À côté se trouve une fontaine de 1727 dont la partie supérieure a été refaite en 1821 sur la place de l'Aubépine. La tour est classés à l'inventaire des monuments historiques.
L'ensemble des 3 Fontaines de la Samaritaine (1834/1854/1871) dont deux ont été bâties par l'abbé Escribe.

Celle de 1871 est inscrite à l'inventaire du patrimoine depuis 1944.


Lieux

Club 620 Fontiers Cabardes
10 Av Le Bosquet
11390 Fontiers-Cabardès
France
Ferme du Colombier
Le Colombier
11390 FONTIERS-CABARDES
France
foyer
11390 Fontiers Cabardès
France
Foyer Fontiers Cabardes
N.C
11310 Fontiers-Cabardès
France
8 BIS ALLÉE ANDRÉ LE NÔTRE
11310 Fontiers-Cabardès
France
Village Fontiers Cabardes
Village
11310 Fontiers-Cabardès
France