Quel vin pour conjurer l'apocalypse ?

Quel vin pour conjurer l'apocalypse ?

Les plus anciens d'entre nous, ceux qui ont connu la retraite, le chômage et même pour certains le plein emploi, ont côtoyé les dinosaures. Ils ne vous le diront pas mais c'est vrai. Ces femmes et ces hommes d'un autre temps vous raconterons peut-être l'extinction d'espèces disparue : le tigre de Tasmanie, le tamagotchi ou même les diplodocus. J'ai pu moi-même découvrir l'un des vestiges de ces temps anciens, en un flacon qui, juste un instant, a su éloigner la crispation générale diffuse, qui tiendra lieu d'astéroïde finale si l'on n'y prends pas garde : Le Mauzac d'Anne de Joyeuse nous rappelle qu'avec peu, bien fait, à côté de chez soi, sans avoir de fortune, nous pouvons partager le luxe d'une fraternité sans entrave. Un vin ample, gras et droit, dans un cépage ignoré par le reste du monde affolé, et qui ravira autant les novices que les palais exigeants. Alors soyez sports, face au Mordor, buvez un dinosaure.

 

Anne de Joyeuse à Limoux sur annedejoyeuse.fr/

Pages

La Rubrique Vinique chronique oenosituationniste et Rock'n Roll du Petit Agenda
Artiste

Commentaires